le blog

Topsec fête ses 20 ans !

20 ans Topsec Thierry Alimondo Waterpolo

A l’occasion des 20 ans de Topsec, nous avons dédié cet article à la révélation des coulisses du développement de notre société. Une belle opportunité de mieux nous connaître, mais surtout de comprendre les fondements de Topsec, nos piliers, notre évolution et d’en savoir plus sur notre Président Thierry Alimondo.

  • A l’origine de notre concept

En réalité Thierry Alimondo a été fortement inspiré par son père Guy Alimondo. Avec un parcours similaire, celui-ci était également dans l’équipe de France de Water-polo, médaillé d’Or De la jeunesse et des sports et officier de l’ordre national du mérite comme dirigeant et éducateur sportif. Il est ensuite devenu directeur de piscines pendant plus de cinquante ans et président d’associations sportives à la fin des années 90. Il a été un des premiers à instaurer les bonnets de bains obligatoires dans son établissement. A cette époque les caissières les vendaient directement à l’entrée en dépannage pour rendre service aux usagers puis les Mairies ont décidé d’interdire ces ventes directes.

Guy a alors demandé à un ami qui était le gestionnaire des distributeurs de confiseries de la piscine de mettre des bonnets dedans car ne pouvant plus les vendre.

« Le succès a été immédiat ! » Explique Thierry

Avec les règles d’hygiène de plus en plus strictes et les besoins d’équipements des nageurs, Thierry a ainsi détecté un marché potentiel et décidé d’étendre l’offre dans les distributeurs à d’autres produits tels que les lunettes de piscine, les maillots de bains et accessoires dans le but de créer un vrai petit magasin automatisé répondant à tous les besoins immédiats sur le lieu de pratique.

Pour développer son concept, il s’est tout simplement demandé comment il pourrait rendre service aux usagers, quels étaient leurs besoins et à quels moments l’achat serait déclenché.

« Au début il n’y avait que mon père et moi qui y croyaient » Raconte-t-il

  • Le projet de distributeurs automatiques, des étapes à franchir

A cette période, Thierry était commercial dans une société de Chlore, une multinationale américaine. Pour lancer ce projet, il s’est associé à un ami qui était dans le secteur du Prêt-à-porter et a pu contribuer financièrement au lancement.

« On a démarré dans 20m2, on achetait des lunettes et des bonnets, on les emballait dans des sachets transparents avec du scotch et on les plaçait dans les distributeurs. » Raconte Thierry

La première étape fût une période de test avec l’achat de trois distributeurs automatiques d’occasions, pour les installer dans les piscines de quelques-uns de leurs contacts sur la région parisienne.

« Je me souviens on les a mis un mardi début juillet et en cinq jours les machines étaient vidées ! Pourtant à l’époque dans le distributeur tout était noir et il n’y avait pas de design. Malgré le peu d’attractivité et de clarté de nos machines, les clients achetaient ! » Se remémore-t-il

Pour la deuxième étape de validation du test, le Président de l’Association ANDIISS (Association National des Directeurs et Intervenants d'Installations et des Services des Sport), qui faisait régulièrement des réunions régionales avec une centaine de directeurs des sports, a permis à Thierry d’exposer gratuitement son distributeur.

« Quand il y a eu la première pause à 10h, la porte s’est ouverte et j’ai vu arriver une horde de personnes ! Et là les Mairies m’ont dit que c’était de ça dont elles avaient besoin ! » Se rappelle-t-il.

Au-delà de ce concept novateur, Thierry a parfaitement conscience que le timing a joué un rôle très important dans le lancement de sa société.

« J’ai lancé les machines au bon moment, au moment où toutes les Mairies avaient mis ou commençaient à mettre des règles d’hygiène (bonnets et maillots de bain obligatoire) en place et interdits la vente en caisse, mais ne savaient plus comment offrir une alternative. » Admet-il.

Distributeur Swind Web

Ainsi Topsec a signé le premier contrat avec la Mairie de Paris il y a plus de 19 ans, ce qui a permis de déployer les distributeurs automatiques dans trente-sept piscines d’un coup ! Ce contrat vient d’ailleurs une nouvelle fois d’être renouvelé. Puis s’en est suivie la Ville de Marseille, donnant accès à vingt-deux piscines. Enfin, le développement s’est opéré en commençant par plusieurs villes en Ile de France pour s’étendre au fur et à mesure dans tout le pays.

  • Les principales difficultés rencontrées

« Le plus dur n’était pas de signer mais de les livrer et de les exploiter ! » Confie Thierry

Malgré ce succès, il fallait réussir à convaincre les banques pour trouver le financement et acheter assez de distributeurs automatiques.

« J’en ai fait une douzaine et j’allais abandonner. »

Mais lors du dernier rendez-vous, par chance, la directrice de l’agence a immédiatement fait le lien avec ses propres besoins puisque que confrontée au problème en allant à la piscine et compris l’intérêt de ces machines.

Thierry a également évoqué qu’au départ être seul, avec peu de moyens financiers étaient difficile. De même, comme pour chaque entrepreneur, il y avait beaucoup de stress et la pression de chaque décision avec les dettes et les cautions personnelles que cela impliquait.

Aujourd’hui il a pris conscience que le succès de notre société est également dû à son travail, sa connaissance du terrain et son équipe. Ses priorités ont toujours été axées sur le développement et la qualité du service rendu.

« Il n’y a jamais de hasard dans la réussite il y a toujours une idée, énormément de travail, d’engagement et de prise de risque. Ce sont des années de travail et de sacrifices. » Confie-t-il

  • Une carrière influencée par le sport de haut niveau

« Le sport de haut niveau m’a beaucoup aidé à travailler pour un objectif, à ne rien lâcher mais surtout l’atteindre. Cela m’a également appris à ne pas reproduire deux fois la même erreur. » Explique Thierry

web waterpolo topsec

Avec une personnalité forte Thierry Alimondo a très vite été capitaine de son équipe de Water-polo et a la capacité d'entrainer les autres dans ses projets. Deux fois sélectionné aux Jeux Olympiques de Water-polo en 1988 et 1992, le sport est toujours resté ancré dans ses décisions et sa philosophie de vie et de carrière.
Il a ainsi toujours voulu créer sa société car c’était également sa façon de se prouver qu’en tant qu’autodidacte, il avait les capacités de réussir autre part que dans le sport. Il garde aussi cette volonté constante de relever de nouveaux défis et de se renouveler.

  • Une évolution de l’équipe

L’équipe Topsec s’est agrandie au fur et à mesure que les contrats se signaient pour s’adapter à la demande et satisfaire nos clients. Elle représente aujourd’hui plus d’une soixantaine de collaborateurs répartis entre la France, l’Espagne, La Belgique, le Pays-Bas, le Luxembourg et la Suisse.

Ce succès, Thierry a conscience qu’il le doit à ses équipes avec qui il a évolué au fil des années et construit des bases solides.

« L’équipe s’est construite avec des hauts et des bas mais globalement tout le monde a apporté sa pierre à l’édifice. » Explique-t-il

Actuellement en plein virage technologique, notre équipe s’est également restructurée pour s’adapter aux besoins du marché et conquérir de nouveaux secteurs. Le repositionnement et l’arrivée de nouveaux collaborateurs permettent ainsi à Topsec de se projeter pour les dix prochaines années dans une nouvelle dynamique d’énergie et de compétences.

Aujourd’hui Thierry Alimondo se voit plutôt comme le « gardien » de Topsec et s’assure que l’entreprise garde son ADN, ses valeurs et sa vision.

  • Topsec, plusieurs fois récompensée

En 2015, aux Pays-Bas, la CCI France Pays-Bas a reconnu Topsec comme l’entreprise française, venant de s’implanter sur ce marché, ayant le plus de potentiel de réussite. Thierry Alimondo a donc remporté le Prix Jeune Pousse Topsec

De plus, cette année, et pour la deuxième année consécutive, Topsec a été reconnue comme une entreprise à fort potentiel de développement à l’international par BPI France.

Récemment notre filiale Topsec Nederland (Benelux) fondée en 2014 a également reçu une récompense par le Récompense par le magazine Européen affilié à la commission EU Business News en tant que société la plus originale et prometteuse dans les futurs axes d’achats des équipements sportifs.

  • L’évolution de Topsec, de nouvelles perspectives

Notre société est aujourd’hui présente dans près de deux mille piscines en Europe. Nous nous sommes également diversifiés en proposant nos distributeurs dans les patinoires depuis 2011 et commençons à explorer de nouveaux secteurs.

De même, notre service s’est élargi en 2013 avec l’ouverture de corners shop dans les piscines où nous sommes devenus leader en France. Puis en 2017 avec le premier Concept Store Swind au Village Nature à Paris, proche de Disney.

Ces nouveaux concepts ont pour vocation de proposer des produits plus techniques et adaptés à une clientèle différente et spécifique.

Enfin, nous allons très bientôt lancer un site de précommande pour la personnalisation de bonnets de bains afin que les collectivités, organismes privés ou partenaires puissent les adapter selon leurs événements et équipes.

Au-delà de notre déploiement à l’international, 98% de nos contrats sont renouvelés chaque année ce qui témoigne de la nécessité de notre service et de nos produits dans les piscines. Cela démontre également la relation pérenne et de proximité que nous entretenons avec nos clients.

Enfin nous souhaitons remercier au passage l’ensemble de nos partenaires, institutions publiques, collectivités locales, gestionnaires privés d’équipements et partenaires commerciaux qui nous font confiance depuis toutes ces années et ont fortement contribué à notre développement.

Topsec célèbre ses 20 ans et a de belles perspectives d’avenir en France comme à l’international !